MENU FERMER

résidence / asbl Kaléidoscope

En création à Columban en juin 2018

« Balkan Express » un projet interdisciplinaire autour de la culture des pays des Balkans. Spectacle jeune public de 4 à 10 ans.

Représentation de sortie de résidence pour les programmateurs le vendredi 15 juin à 14h00.

> Découvrez la version finalisée de ce spectacle le dimanche 24 février 2019 à Columban dans le cadre des Kidsundays.

A la fois périphérie et pont entre l’Europe et l’Asie, « région de transit » et « zone de rencontres » entre peuples et cultures, où participent à part égale l’Occident et l’Orient, les Balkans sont une constellation spatiale changeante où les frontières ressemblent parfois à des fictions passagères, produits de rapports historiques toujours remis en question. La région des Balkans, l’une des plus uniques au monde, où tellement de cultures, religions, traditions et populations ont coexisté aux travers des siècles, possède un matériel culturel divers et inépuisable : un véritable trésor. Elle est un pont entre le fondement de la civilisation européenne (Grèce) et la culture orientale (Turquie). Elle a été au coeur de l’actualité ces dernières années : conflit en Yougoslavie, Bosnie, Serbie, Turquie… Musique et contes ont toujours fait partie intégrante de la vie quotidienne de ses habitants, et ont été transmis de génération en génération. Le projet présente une combinaison intéressante de ces traditions musicales et littéraires de la région. Son folklore riche, vivante et diversifié donne beaucoup des possibilités d’expression artistique. Une même thématique peut être exploité par des différentes voies d’expression : un chant, une mélodie, une danse, un conte, un dessin. Dans la vie folklorique des pays de Balkans on trouve toutes ces formes artistiques.

 

L’ENVIE DES ARTISTES

En tant qu’artistes, pour une partie originaire de cette région, nous sommes parti d’une intuition forte : il y avait dans les Balkans des oeuvres, des traditions musicales et littéraires inédites, singulières, peu valorisées voire oubliées par le monde occidental ‘classique’. Nous avions également la conviction qu’il était impossible d’aborder cette région sans y intégrer la diversité. Notre envie profonde a été de nous plonger dans ce monde foisonnant et multiculturel pour : Y repérer des matériaux. Y puiser des mélodies, des musiques, des histoires, des récits. Faire découvrir au public ‘européen’ quelque chose de nouveau du point de vue du style, du son, de l’interprétation, de la langue, de la manière d’aborder la thématique choisie. Montrer que cette région est singulière et extrêmement riche : c’est un entre-deux, ni orient, ni occident ; c’est aussi un lieu de confrontation et diversité culturelle. Nous réaliserons ainsi un de nos objectifs : grâce à l’expression artistique, donner l’envie au public de la FWB et d’ailleurs de redécouvrir autrement les Balkans, les pays qui le compose et ses habitants. Voir l’autre autrement, c’est bien sûr interroger sa propre identité européenne, artistique et humaine ; un questionnement profondément actuel.

 

LA MUSIQUE

La musique est une des plus importants formes d’expression dans la culture des Balkans : chants, danses, mélodies qu’accompagnent les mariages, les fêtes, la naissance, la mort. Elle joue un rôle primordial dans la vie des peuples balkaniques et elle est utilisée pour exprimer des émotions de la vie quotidienne ou des anciennes traditions. Les musiciens Kalliopi Bolovinou (flûtes, percussion) et Yiannis Efstathopoulos (guitare) ont choisit des musiques des 20ème et 21ème siècles, inspirées des danses et chants traditionnels de la région des Balkans, pour créer une narration vivante des contes traditionnels de Serbie, Bulgarie, Grèce, Bosnie… Les musiques choisies proviennent d’éminents compositeurs des Balkans, ou des USA, comme Alan Thomas, Atanas Ourkounouzov, Miroslav Tadic, Boris Gaquere, mais aussi des improvisations des musiciens sur des thèmes traditionnels ; elles sont composées pour flûte et guitare et sont caractéristiques des sonorités Balkaniques. La musique accompagne les histoires et elle donne vie aux caractères des légendes et mythes choisis. Où est ce que c’est les histoires qui accompagnent la musique et nos héros qui donnent couleur aux mélodies des deux instruments…?

 

L’ILLUSTRATION

L’illustratrice Teresa Arroyo accompagne les contes avec des illustrations et des dessins fait pour le projet. Elle s’est plongée dans la culture de cette grande région, elle a découvert son architecture ; sa géographie; les traditions de ses habitants ; la richesse de ses couleurs et de ses motifs graphiques. Le but des images créées n’est pas simplement d’accompagner la musique ni d’illustrer le récit des contes mais bien de créer un environnent où le spectateur puisse se plonger en même temps qu’il se laisse transporter par la musique et les histoires racontées. Les illustrations vont nous permettre d’entrevoir des paysages, de découvrir des villages, de se balader dans les forêts, de parcourir des montagnes, des rencontrer des personnages, de voir ses traditions, de sentir les émotions… Les illustrations seront projetées sur écran ou sur le mur tout au long du spectacle. Des cartes interactives explicitant la géographie, l’histoire des Balkans, seront prévues pour le jeune public ; elles seront exposées, peut-être commentées pour le public adulte.

 

LES CONTES

La comédien Bruno Borsu fait voyager le public dans le monde des contes des Balkans avec ses histoires vivantes et expressives. Il s’est plongé dans la littérature orale des Balkans. Il a repéré dans les livres de collectage de contes des récits issus des différents pays concernés. Quatre livres ont particulièrement retenu son attention: ‘Contes de la nuit grecque’ de Anna Angelopoulos aux Editions Corti, ‘Contes judéoespagnols des Balkans’ collectés par Cynthia Mary Crews édités et traduits par Anna Angelopoulos aux éditions Corti,  Contes de Serbie’ de Momcilo Radic et ‘Vom Schicksal, das sich wendet : Märchen von Freiheit und Gluk’ de Otto Betz aux éditions Kösel-Verlag München.

ÉQUIPE:

Kalliopi Bolovinou, flûte.
Yiannis Efstathopoulos, guitare.
Bruno Borsu, comédien – conteur.
Teresa Arroyo, illustration / dessin live.
Andrea Minoia, photographe.
Jérôme Dejean, création lumières
Cecile Delberghe, mise en scene et scénographie
Cedric Alen, régie lumières et son

 

PRODUCTION:

Kaléidoscope asbl
Avec le soutien du Service Général
de la Creation Artistique de la WFB.

 

CONTACT:

Kaléidoscope asbl
Rue de la Victoire 192d, 1060 Bruxelles
+32 (0) 495 68 98 99
info@kaleidoscopeasbl.be
www.kaleidoscopeasbl.be